#IPSIDE part à la conquête de la Chine,marché exponentiel pour la propriété intellectuelle

Toulouse, le 21 juin 2016 : confortée par son expertise et son positionnement d’acteur majeur en propriété intellectuelle, IPSIDE poursuit son développement à l’international et ouvre un bureau à Pékin, au cœur du « village des technologies » de Zhongguancun, connu comme la Silicon Valley chinoise. Aujourd’hui, IPSIDE compte 6 cabinets en France, et 3 à l’international.

La propriété intellectuelle chinoise présente deux faces contradictoires : champion mondial de la contrefaçon, la Chine est aussi devenue depuis plusieurs années le premier déposant mondial de droits de propriété industrielle, tant en matière de marques, que de brevets.

Les courbes de comparaison internationales sont impressionnantes : après avoir largement dépassé les États-Unis et le Japon vers 2010, les dépôts de brevets d’invention chinois continuent à croître au rythme soutenu de 20 à 30% par an.* Par ailleurs, les statistiques de l’Office Chinois des Brevets (SIPO) montrent des taux de délivrance moyens identiques à ceux de l’Office Européen des Brevets, et prouvent la motivation nouvelle des acteurs technologiques et économiques chinois.

Madame Xi Cheng, responsable Ipside du marché chinois, confirme :  » C’est le bon moment pour les chercheurs et industriels d’étudier les possibilités de dépôt pour faire respecter leur droit en propriété intellectuelle. IPSIDE fait partie des 5 premiers cabinets français qui s’installent en Chine. Plus de 35 ans d’expertise reconnue dans le droit en propriété intellectuelle donne toute la légitimité à IPSIDE d’être associé stratégiquement à la dynamique d’innovation chinoise. « 

Avec cette première implémentation à Pékin courant juin, d’autres ouvertures sur le territoire chinois sont à l’étude pour les prochains mois.

*source : « Le CNRS en Chine ». Magazine complet disponible sur le site de l’Ambassade de France à Pékin.

 

Laisser un commentaire